L'art thérapie, à quoi ça sert ? Jean François Richard Atelier Coloressence Saint Martin la Plaine

L’art thérapie analytique, ce n’est pas un truc pour développer sa créativité artistique. C’est à la fois une méthode d’expression des émotions à travers la peinture et un processus thérapeutique par l’analyse des œuvres produites.

 

L’art thérapie, à quoi ça sert ? Qu’est ce qui décide les gens à choisir l’art thérapie plutôt qu’une autre forme de travail sur soi ?

La thérapie artistique facilite l’expression des émotions pour les personnes qui sont moins à l’aise avec le langage verbal. La peinture et le dessin facilitent l’expression des émotions. Les images parlent directement à ce qu’on est profondément, même si de premier abord, les images peuvent paraître énigmatiques.

 

À qui s’adresse-t-elle ?

À ceux qui ont des difficultés passagères dans la vie, qui vivent des événements douloureux, une dépression, de l’angoisse, ou qui rencontrent des problèmes relationnels. L’art thérapie est un bon moyen pour faire un travail de développement personnel.

Cette thérapie permet de questionner plus facilement les émotions des personnes qui justement les brident. Les individus hyper émotifs sont aussi concernés quand ils cherchent à trouver un équilibre.

La psychothérapie classique peut angoisser parce qu’elle oblige le sujet à s’exprimer oralement, et il arrive que ce face à face verbal ne suffise pas à aller réellement profondément en soi-même (en tout cas  pour certaines personnes).

 

Comment ça marche ?

L’art thérapie permet de créer des connections entre le registre émotionnel, les traumatismes ou chocs du passé (ou du présent) et le fonctionnement du psychisme.
On libère l’émotion à travers l’image puis on en dégage un sens, un éclairage nouveau.

Exemple :

Le simple fait de dire : « Je sens que je suis triste » coupe la libération émotionnelle parce que l’expression verbale passe par la tête.
Tandis que l’expression par la peinture fait passer l’émotion par le corps, à travers l’image plutôt que par la tête, et ensuite on y met une signification.

 

Comment je vois les choses

On vit simultanément dans trois mondes :
1 – Le monde physique : pour agir et réaliser.
2 – Les mondes des sentiments et des émotions : lieu du désir, des ressentis et des sentiments
3 – Le monde de la pensée qui permet d’élaborer à partir de concept.

La tête, le cœur et le corps.
Toute chose suit ce processus : d’abord une idée — la tête — ensuite l’alimentation par notre désir — le cœur — et enfin la réalisation concrète — le corps.

Ce qu’on a vécu peut avoir été  bloqué à la fois dans notre tête, au niveau du ressenti, et dans les faits.

Exemple :

Le physique : on m’isole dans chambre.
Mon sentiment : c’est la tristesse.
Ma pensée : pourquoi on ne m’aime pas ?

L’art thérapie permet de recontacter ces trois aspects :

  • l’émotion,
  • le souvenir ou les faits,
  • le sens.

Combien de temps ça dure pour se débarrasser de ces émotions négatives ?

D’abord, on ne se débarrasse pas de ses émotions. On entre en amitié avec soi même et ses émotions.
Et il faut le temps du face à face entre le sujet et son expression picturale. Quand la personne a réussi à entrer en amitié avec soi même, à faire la paix avec son passé, alors, la thérapie peut s’arrêter.
Il s’agit de faire des fouilles archéologiques dans les vestiges de son passé, avec délicatesse, douceur et amour.
Le but de la thérapie n’est pas de changer mais de s’aimer. C’est le fait de s’aimer qui va produire des changements. C’est un travail d’amour.

 

D’ou le lien avec la dimension spirituelle : l’être humain se pose des questions sur sa vie, sur quelle base il cherche le bonheur et l’amour. Cela fera l’objet d’un prochain article.