L’art thérapie au service du mieux-être

Thérapie artistique Coloressence, Jean François Richard, Saint Martin la Plaine

Thérapie artistique : à quoi sert-elle ?

Tout d’abord, le but de tout travail psychologique est de soulager une souffrance. Elle peux surgir subitement suite à un événement douloureux (deuil, séparation, maladie, licenciement, situation  de harcèlement…). Elle peut être aussi plus installée dans le quotidien (sans la présence d’événement déclencheur perceptible).
Le sentiment d’être dépassé, de ne pouvoir faire face, parfois même d’être désespéré nous incite alors à nous faire accompagner. Notre souffrance s’atténue et nous retrouvons notre potentiel de dynamisme et de bien-être.

L’art thérapie analytique permet d’entrer en relation avec la dimension inconsciente de chacun à travers la création d’images symboliques. Les tensions psychiques et émotionnelles se libèrent, et cela nous  permet de porter un regard neuf sur notre passé ou sur nos difficultés présentes.

 

Le processus d’accompagnement en art thérapie analytique

Il se divise en plusieurs phases.

 

La phase picturale

La phase picturale abstraite : «la matérialisation effective» (Gérald Quitaud).

Le travail d’expression débute toujours par un travail pictural abstrait centré sur le jeu, l’énergie, le hasard… L’abstraction aidée par la spontanéité et une certaine vitesse, un temps limité est nécessaire pour ne pas que la conscience intervienne et impose sa loi. Il s’agit donc de trouver des jeux simples pour que la personne puisse investir son inconscient. Il s’agit donc de lui permettre de réaliser un travail pictural et pulsionnel. Cette première partie du travail pictural (les images abstraites) sera le socle de la phase suivante de «visualisation subjective».

 

La phase d’expression de l’inconscient personnel

Dans celle-ci, la personne doit chercher à voir à l’intérieur du tableau abstrait des formes implicites, des images figuratives pour progressivement les mener à terme, de manière très figurative, avec un maximum de précision.
Pendant cette phase, j’accompagne les personnes dans leur travail de transformation des images abstraites en images figuratives issues de l’inconscient personnel. Cela leur permet de mener à terme la production des phantasmes. Je veille à laisser les personnes exprimer leur inconscient (ne pas chercher à comprendre, à analyser pendant cette phase, repérer les blocages, les mécanismes de défenses, les peurs, accompagner en cas d’émotions fortes, la non envie d’aboutir, de préciser etc.).
Nous entrons alors dans la dimension psychologique de la personne. C’est un cortège de peurs, de censure issue du surmoi, de défenses mises en place…

 

La phase analytique

Il s’agira en conclusion d’analyser le tableau aboutit (ce qui signifie que n’importe qui peut décrire tous les éléments du tableau). L’œuvre aboutie est une «expression inconsciente matérialisée. Elle ne sera intégrée comme étape de transformation qu’à la condition de trouver son sens symbolique en terme de connaissance de soi». (Gérald Quitaud)

 

Accompagnement enfant et adolescent

La thérapie artistique est différente pour les enfants et les adolescents car elle s’appuie sur un accompagnement bien plus ludique et créatif. Cela favorise la résolution des difficultés en insistant sur leurs forces et leurs personnalités naissantes.

 

L’atelier Coloressence intervient également à travers des dispositifs autour de l’enfance et de l’adolescence :

  • Au collège  – Vourles : accompagnement, orientation et confiance en soi.
  • DRE : dispositif de réussite éducative pour la ville de Rive de Gier
  • projet réseau raccrochage  : (région Rhône Alpes) pour les lycéens en rupture scolaire.

Vous voulez savoir si vous aurez le feeling avec moi. C'est bien naturel.

Je vous invite à une demi heure d'essai cadeau : vous aurez toute liberté de ne pas donner suite si je ne vous corresponds pas.